Amour – Humour.com

  depuis Sept. 2011      

Recherche personnalisée
Avant de se lancer La Vie de Couple Parents et Enfants  Tout a une fin Un peu de Psycho Mœurs exotiques Quelques textes
 

Plan du site

Vos commentaires

Accueil  

Qu'est-ce que l'amour 

Le coup de foudre  

Plein de trucs pour draguer L'art de séduire

Sexe sans frontière

Qui porte la culotte ? 

Lire avec un vibromasseur

Comment en finir ?  

Sous vêtements F  /H 

Le corps et ses parties

Bad Sex et autres...

La sociologie du dragueur Midinettes et autres ravissantes

Psychologies comparées

Quelques vues de la vie... 

Mœurs exotiques 

Burqa ou burqa pas ?

Jalousies 

Les conflits

Quand le temps passe

Les seins et  l'allaitement

A la plage  

Bonnes pages 

La sexualité au Moyen-Age

Un peu d'histoire : 1950-2013

Tous à/au Poil !

Chez le gynécologue

Citations et Blagues

Tous les autres sujets 

en bas de page

Écrivez-moi

Le Forum

Sites amis

Mariage et Religion 

Atelier d'écriture

 Bien choisir son portable 

Tout pas cher

Liens/Nos partenaires

compteur :

Google Analytic

Amour-Humour


 

 

 

Quelques poèmes

C'est votre faute

 Bohémienne

Tu dis que tu m'aimes

Le bourdon

Je le suce... 

Les hommes sont des cochons

Emploi du temps  

Midinettes

Poème d'amour 1709/2009

 

 

 

C’est votre faute ! Na !

Vous auriez eu, mesdames, une démarche pataude,
Un profil sans relief, la carnation rougeaude,
Des formes sans attrait l’œil peu expressif,
Nous n’aurions eu pour vous aucun sentiment vif.

Mais vaisseau oscillant sur la mer des envies
La houle majestueuse de vos hanches jolies
Incite à admirer la poupe fascinante
Dont le roulis tangué accapare et enchante

Vous avez, de la soie et de la tendre pèche,
La peau où tendrement bien des lèvres s’assèchent,
Des plis voire des rides faites pour les baisers
Sont pour nous des appels qu’on ne peut apaiser

Et la nature fuyant la sotte platitude
De votre charme voulut faire une certitude
En décorant vos corps de monts et de vallées
Offrant aux yeux des mâles de sublimes apogées

Dotée de doux miroirs aux couleurs changeantes
Les femmes ont en leurs yeux des lueurs engageantes
Et des feux dévorants qui vous brûleront l’âme
Sachant créer l’amour qu’il soit bonheur ou drame;

De trésors somptueux qu’on doit dissimuler
Elles découvrent parfois assez pour exciter
On devine, on espère et on a la vision
D’assez pour mettre feu à quelque déraison.

Des sites de l’extase, la bouche, l’impudique
Se montre à tous sans cesse, c’est un attrait magique
Elle n’est que gourmandise et début d’un plaisir,
Qui une fois goûté ne pourra s’assouvir.

C’est la bouche sublime qui sans dire oui ou non
Autorise le baiser du total abandon
Et qui laisse accéder aux caresses puissantes
Précédant dans les corps les amours triomphantes.

Bien des secrets seraient à révéler en plus,
Les richesses multiples du monde de Vénus
Dans la féminité se trouvent réunies
Adorées par les hommes que dévore l’envie.

Ah si vous étiez moches, sans forme et sans douceur,
Mesdames, sans ce piquant qui fait battre le cœur
Nous serions insensibles aux belles apparences
Et aurions ignoré toute concupiscence.

Je n’irai pas plus loin dans ce jardin secret
L’inventaire féminin ne peut être complet
C’est mesdames votre faute si on ne pense qu’à ça
Voila ma conviction je n’en démordrai pas !
Na !

Cordialement.

Post scriptum:
L'harmonieux popotin attire les regards
Mais arrêtez la main avant qu'il soit trop tard
Ou bien déguisez vous en laide "attrocitude"
Vous aurez de ce fait l'immédiate quiètude.

Peniculo   

Bohémienne

 

  Elle a l’esprit bohème,

L’humeur vagabonde

Qui parcourt le monde

Au gré de ses « je t’aime »

 

Malheur à qui l’enchaîne !

Son cœur n’est pas volage,

Mais il faut qu’il voyage

Partout où elle l’emmène

 

Si tu veux qu’elle soit tienne,

Laisse-la sur son nuage,

Ne la mets pas en cage…

C’est une bohémienne.

Mireille Subtil   

Commentaires

Tu dis que tu m'aimes…

Tu dis que tu aimes la pluie,

Mais tu fermes ta fenêtre.

Tu dis que tu aimes les fleurs

Mais tu leur coupes la queue.

Tu dis que tu aimes les poissons

Mais tu les pèches et tu les manges.

Alors quand tu dis que tu m’aimes

J’ai un peu peur...

Cocteau ou Prévert ?  

Le Bourdon
Prête à se faire butiner
Voilà la plus jolie des fleurs
Qui ouvre ses bras et son cœur
sa grande soif est de donner
Depuis l'aube elle s'épanouit
Et jusqu'au dernier soir d'été
Son parfum devient plus sucré
Tout dans son corps veut dire oui

Si j'étais un gentil bourdon
Je déploierais vite mes ailes
et j'irais me poser sur elle
Pour lui fredonner ma chanson
Lui caresser les étamines
Et m'enivrer de son haleine
Puis tout couvert de son pollen
J'irais féconder sa voisine.

Philippe André

Commentaires

Ce bourdon n'aurait-il pas un cœur d'artichaut ?  Nous en sommes tous là (ou las?). Elles sont si belles au printemps, quand elles ressortent leur robes à fleur et leurs jupes en corolles. Où donner de la tête? Comment résister ? Cloddy

Le bourdon reste avec la même fleur tant qu'elle a besoin de lui et secrète en son cœur le philtre magique qui le retient mais aussitôt passé ce besoin, elle lui dit va-t-en voir ailleurs si j'y suis, et oui miracle elle y est. Du moins pour lui qui vit tout entier dans l'instant présent et ne s'encombre pas de regrets et de remords, note qu'il part aussi sans emporter la moitié des meubles ce qui est bien pratique.

Philippe

Très jolie réplique ! J'adore la fin : surtout pas les meubles !!! Pourrais-je te demander de conserver ton texte dans mon site,  où tu serais en bonne compagnie    cloddy

Oui bien sûr emporte! Voilà l'adresse de mon blog si tu veux t'y balader http://lecrayondesoleil.aceblog.fr/ 
Merci d'avoir apprécié. Philippe.

 

Commentaires

 

 

Je le suce... 

Je le suce
et j'adore ça!
j'ai trouvé l'astuce
il ne peut se passer de moi!   

Dans ma bouche ouverte
je l'aspire et le tète
par des douces succions
tout les jours c'est sa fête!   

Il rentre, il sort
il n'en fait qu'à sa guise
et parfois je le mords
il aime bien ces tortures exquises!   

Il veut aussi que je le suce la journée
mais pas question, faut pas exagérer  
et comme je lui dit non et que je le repousse
alors il me fait la gueule, mon pouce!!!   

 

Poème publié 28 Août 2008 par Babybell 

Commentaires

Tout simplement.................. pas du tout à ce que tout le monde pense ! (rires) Bravo.  choupanenette

 

Les hommes sont des cochons !

J’ai un poisson dans la tête,
Des frittes dans mes couettes,
Mais les hommes ne voient que mon cul,
En imaginant ma silhouette nue.

C’est agréable d’être désirable,
Quand le désire sur le sable
Désertifie la raison
De leur pantalon.

Histoire de braguette,
Histoire de minette…

Que c’est beau d’être femme,
Quand les yeux s’enflamment,
Tous les jeudis matin
Où poubelle à la main,
Je dévisage ces coquins,
Rêvant de mon popotin.

Mesdames, sachez-le,
Pour dresser une queue,
Nul besoin de maquillage,
Encore moins de corsage.


Les hommes sont si affamés,
Qu’un rien peut les aguicher.

Ramuze

 


Midinettes

Les midinettes
Sortent des cours
A midi pile.
A midi net,
Au Luxembourg
Se désopilent
Pour leur dînette
C'est un concours
De sex-appeal

De vieux messieurs oisifs tout à fait respectables,
Assis de loin en loin sur les chaises du parc,
Regardent en souriant ce si charmant spectacle
Il est bien loin le temps où Éros et son arc...
La canne entre les jambes et la main en visière
A l'amicale des boules dont ils ont été membres
Tirant sans trop y croire sur une pipe en bruyère
Parfumés de jeunes filles qui graciles se cambrent.
Le soir à la maison, déçus par leur compagne
Ces vieux messieurs rosis auront la tête ailleurs
Alors, en sirotant une coupe de champagne
Se diront la jeunesse rend le monde meilleur.

© Patrice Leconte, dans " Nous sommes tous des poètes"- 

sur une idée de Michel Tauriac, Plon éditions.
Trouvé sur
domai.com

Tout savoir sur les midinettes

Commentaires

 

Poeme: Poème d'amour 1709/2009 (avec traduction simultanée)Déclaration

Poème d'amour 1709/2009 

 

Souffrez, belle Marquise, 

Qu’à vos pieds je dépose 

Morceau de ma chemise, 

Et ce bouquet de roses. 

 

Vos beaux yeux illuminent, 

La noirceur de mes nuits, 

Et si j’ai triste mine, 

C’est que mon cœur s’ennuie … 

 

Je dépose en secret, 

Ce bleu message doux, 

Il sera le reflet, 

De mon amour pour vous ! 

MARTHEMU

(Avec traduction simultanée )

 

(Ouais, salut, toi, çà va ?)

(è sont chouettes tes Converse)

(et t’as vu ma liquette)

(en soldes à C&A !)

 

(J’ai deux places de ciné)

(et un ticket pour Quick !)

(J’te paye un double cheese)

(et un Coca géant !)

 

(J’tai largué un texto)

(pour rencart au MacDo)

(ne sois pas à la bourre)

(y en a d’aut’ qui attendent !)

 

Non merci !!!... 

Autant en emporte le vent, 

Moi qui aime les roses  

Celles au parfum d'antan  

J'attends bien autre chose  

Qu'un piètre engagement...

Papaye

(Je Regrette)

(Vas te faire voir) 

(D'où c'est qu'tu viens?)

(J'peux pas y croire...)

(j'suis pas une poire)

...

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Avant de se lancer

Préliminaires... 

Qu'est-ce que l'amour 

Sexe et Net

Plein de trucs pour draguer

L'art de séduire

Sociologie du dragueur

  Midinettes et autres ravissantes

  Rudy Hickerson 

Qu'est-ce qu'il/elle lui trouve?

Le coup de foudre  

Draguer écolo

La Carte du Tendre 

Comment arriver vierge? 

Niafou et autre mauvais coup 

Le Courrier du coeur

2. La Vie de Couple

Qui porte la culotte ?

La recherche du point G 

Le Dr Aga sauve votre couple 

Quelques vues de la vie... 

Charmoz et Bosc 

Piège conjugal 

Fête des Mères 

Le mariage de Socrate

Scènes      "Chéri..."

Dans la chambre à coucher

Une femme exemplaire

Vu par Barnes

Jalousies 

"Docteur Love"

Un peu d'histoire : 1950-2013

22 Le couple etc.

Les parents !!! 

Les enfants

3. Tout a une fin!

Comment en finir ? 

Et avec l'âge

Quand le temps passe

Fins Insolites

Colette: Début et fin

4. Un peu de Psycho

Psychologies comparées

Et envisagent la vie...

Les femmes rendent-elles 

les hommes stupides ?

L'avantage  H / F

Et, au quotidien...

5. Mœurs exotiques

Sexe et Net 

Les seins et  l'allaitement  

Le corps (de la femme) 

 A la plage

Bad Sex et autres... 

Burqa ou burqa pas ?

Sous vêtements F  / H

Combien et quand ?

Lois farfelues   

Chez le gynécologue

Et le coiffeur

L'amour au travail

Le Vin et le Sexe

Problèmes logiciels

En Chine ...  

Tous à/au Poil !

Poulets, calamars, tortues.. 

La sexualité au Moyen-Age

Un peu d'histoire : 1950-2013

6. Quelques textes choisis

Quelques poèmes

Bonnes pages 

Brassens, Chabrol, Barnes, 

Lodge et les autres...  

Colette: Début et fin

Citations sur l'homme  

Correspondances codées

Sites amis

Forum - Commentaires

Les bases de la séduction

Mariage virtuel

 Fun Fou com

marieclaire.fr/

Nos Partenaires